L'arbre de Vie

Musée du Vitrail

Curzay-sur-Vonne

On retrouve dans l'ensemble des mythes et des religions de l'humanité un désir intense de saisir la réalité essentielle du monde, ce qui se traduit le plus souvent par une obsession des origines. Elles se définissent comme le principe ou le lieu de commencement d'où les énergies latentes ont fait leur irruption, c'est à dire d'où le Divin a créé l'Homme et l'univers.

Dans le langage symbolique du mythe et de la religion, on le désigne  comme "le nombril du monde", "l'oeuf divin", "le germe caché" ou "la racine des racines", et on l'imagine aussi comme un axe vertical, "l'axe cosmique" ou "axis mundi", qui se dresse au centre de l'univers et traverse par leur milieu  les trois régions cosmiques : le ciel, la terre et le monde sous terrain. Cette notion ancienne qui apparait au quatrième ou troisième millénaire avant JC, s'incarne dans trois images : le pilier, la montagne et l'arbre.

Dressé au centre de tout ce qui l'entoure, l'Arbre de Vie est l'image du renouveau perpétuel.

L'oeuvre conçue comme un tableau-vitrail est exposée au Musée du Vitrail de Curzay-sur-Vonne, au sud de Poitiers.